ActualitéBlogLogo AMAZON Web Services - MoveWORK

Avec 200 millions de calculs et 20 millions de requêtes par jour, MoveWORK joue dans la cour des grands et se développe en partenariat avec le numéro 1 mondial AWS Amazon pour aborder la nouvelle génération de BI issue du BigData et de l’IOT. La performance a un prix, car nous parlons de centaines de milliers d’euros par an, mais MoveWORK ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs tout comme satisfaire et fidéliser ses clients avec une plateforme technique hors norme » déclare Patrick Tavaris, Président du Groupe.

 


 

MoveWORK, expert européen en traçabilité d’activités et Business Intelligence, propose depuis 2009 des solutions en ligne permettant aux entreprises du secteur du multiservice (hôtesse d’accueil, agent d’entretien ou de sécurité) de collecter des données directement sur le terrain. Sa solution phare, DataFlow, fournit aux managers une vision de l’activité à 360° qui permet un suivi et une amélioration continue des performances.

Luc Bonnin, directeur associé et directeur des programmes R&D chez MoveWORK, raconte…

« Notre savoir-faire et notre expertise résident dans notre capacité à analyser des données brutes afin de les rendre pertinentes et intelligibles pour le manager. Ces données sont en premier lieu collectées par le salarié (hôtesse, agent d’entretien ou de sécurité, etc.), mais proviennent également de sources très diverses : compteurs de passage, météo en live, données de bornes de satisfaction, informations sur le trafic de véhicules… Au quotidien, cela représente, pour l’Europe, plusieurs centaines de millions de données à collecter et traiter en temps réel, ce qui nécessite de disposer de serveurs et de solutions fiables. Nous avons trouvé tout cela chez Amazon Web Services (AWS). »

Problématique

  • Des serveurs qui supportent la variation du nombre d’appels et de données échangées
  • Collecter et analyser les données en permanence, 24h/24 et 7j/7
  • Plus de 20 000 000 connexions à la base de données chaque jour

Quand la fiabilité est au cœur du service proposé

« Nous avions confiance en nos produits mais pas totalement en nos fournisseurs. Or, au vu de notre activité, de nos exigences et de la qualité de service que nous souhaitons offrir à nos clients, il était indispensable d’avoir des solutions et des fournisseurs fiables 24h24 et 7j/7, explique Luc Bonnin. Nous détectons les absences et anomalies qui se font à la minute. Si un serveur ne fonctionne plus et que l’on perd 2 minutes de temps, cela peut être gravissime. Par exemple, il faut pouvoir savoir qu’un bloc opératoire a été nettoyé ou non car si le responsable n’a pas l’information rapidement à cause d’un serveur en panne, cela peut avoir des conséquences dramatiques sur la santé des patients. »

En quête du fournisseur idéal, MoveWORK a donc travaillé avec plusieurs partenaires depuis sa création. « Pour avancer, nous devions « mettre les mains dans le cambouis » sur la partie matérielle (PaaS) puisque nous avions des serveurs semi-mutualisés, raconte Luc Bonnin. Nous avions des problématiques liées au délai de disponibilité, à la plateforme, au backbone ou au provider qui n’étaient pas fiables à 100%. »

La seconde problématique de MoveWORK tenait à son développement. « Nous avons pensé notre programme de R&D en même temps que la création de l’entreprise, ce qui implique dans notre cas des données, du big data, du data mining et de l’intelligence artificielle. Pour nous développer, avancer et innover, nous devions collecter beaucoup plus de données, plus variées et nous avions besoin d’une plateforme PaaS ultra-robuste et fiable. »

Un support adapté, dès la migration

Pour répondre à cette double problématique, MoveWORK migre vers AWS en août 2015. « En frappant à la porte d’AWS, nous ne nous attendions pas à un support avec un tel niveau de qualité : nous étions un « petit », en comparaison d’autres clients comme Spotify ou Netflix par exemple. Or nous l’avons eu ! Bien sûr, nous nous sommes formés aux services AWS, mais nous avons reçu l’aide, l’accompagnement et les conseils nécessaires », analyse Luc Bonnin.

MoveWORK a migré une cinquantaine de serveurs et sa base de données centrale en une vingtaine d’heures. Cela sans perdre une seule donnée, sur plusieurs centaines de milliards d’informations structurées, et en ne coupant les serveurs qu’une quinzaine de minutes. « La migration s’est passée parfaitement. Pour chaque question, chaque doute, nous avions une réponse. Sur 5 ans d’historique de données, nous n’avions pas le droit à la moindre erreur ! »

Se concentrer sur son métier : la data analysis

« Nous étions très inquiets du stockage des données, la clé de voûte de toute entreprise IT. Cela a été la raison principale qui nous a motivés à changer pour AWS. Nous sommes passés sur Amazon RDS avec le moteur MySQL et avons pris le plus gros serveur disponible sur la zone Irlande, en multi A-Z pour que les back-ups soient automatiquement gérés. Depuis notre arrivée chez AWS, la base de données n’est plus jamais tombée, nous n’avons plus jamais connu d’interruption de service. »

Pouvoir se décharger de la gestion des serveurs a également libéré MoveWORK, qui s’est tourné vers le « package » Amazon EC2. « Nos partenaires extérieurs récupèrent ou échangent des données grâce à un webservice MoveWORK. En moyenne, 2 000 000 d’appels y sont faits durant la journée et au moment de la migration, nous avions même des pics jusqu’à 10 000 000 000 à 20 000 000 appels en quelques heures la nuit, rappelle Luc Bonnin. Grâce aux technologies d’AWS et à Elastic Load Balancing (ELB), le nombre d’instances Amazon EC2 évolue automatiquement en fonction du trafic, des charges, du processeur, de la RAM… De 2-3 instances, nous passons à 5, 6 voire 10 si nécessaire. Nous ne perdons jamais en vitesse ou puissance et nous pouvons traiter une quantité énorme de données. Nous payons ces serveurs à l’usage, ce qui nous a permis de baisser la facture de 30 % automatiquement. Étant donné que nous ne passons plus de temps en configuration, installation, etc. » Sans compter qu’avec des clients basés dans plus de 60 pays dans le monde, bénéficier d’une couverture mondiale était indispensable. « Nous ne pouvions de toute façon pas nous contenter d’un seul serveur, aussi puissant soit-il, installé dans une seule région du monde. »

Poursuivre sa politique d’innovation

« Grâce à AWS, nous sommes allés au bout de nos idées. Nous avons multiplié par dix le nombre de données collectées et analysées, c’est-à-dire l’intensité de ce que l’on demande aux machines. Dans le même temps, nous avons gagné 25 % en rapidité, sur tout ce que l’on peut calculer. Sans l’architecture cloud d’AWS qui nous permet de collecter et analyser les data, jamais DataFlow ne serait passé du laboratoire de R&D au développement réel. Nous allons maintenant poursuivre nos ambitions et booster nos innovations, en utilisant des solutions AWS comme Amazon Aurora ou Amazon EMR»

 

A lire sur le site Amazon AWS : https://aws.amazon.com/fr/solutions/case-studies/movework/